Dernière ligne droite

Ça y est. On est prêts.

 

15 avril 2021 – A bord de Jade, La Rochelle – 19h25

Il y a une semaine, nous avons reçu notre première injection de vaccin anti-Covid. La seconde suivra début mai. C’était la dernière amarre qui pouvait éventuellement nous retenir à quai encore quelque temps.

Il y a trois jours, nous avons mis la voiture en vente. Avec elle, c’est notre mode de vie terrestre qui s’en va. Ne nous restera que Jade. Et nos pieds.

Il y a cinq minutes, nous avons cliqué sur « envoyer ». C’était sur le site du port de plaisance de La Rochelle. C’était la résiliation de notre contrat pour notre place d’amarrage au Vieux Port.

On y est.

 

Une fois n’est pas coutume, pour notre dernier article avant le départ, il nous a semblé plus intéressant de vous montrer nos derniers préparatifs en images plutôt que de vous les expliquer par écrit en long, large et travers…

1. Nous avons commandé une nouvelle chaîne de mouillage, un peu plus longue que la précédente et surtout, plus résistante. Parce qu’avec Christophe, c’est ceinture et bretelles.

 

 

2. Nous avons testé nos combinaisons de survie et sommes en train de constituer notre grab bag (doivent encore être ajoutés: quelques vêtements chauds dans un sac étanche, une pharmacie de secours, des piles, un kit de pêche, quelques barres de céréales hyper-énergétiques, 2 bidons d’eau de 20 L qui seront rattachés au sac).

A noter: ce grab bag, constitué par nos soins, vient s’ajouter au matériel déjà contenu dans le radeau de survie lui-même (dont nourriture lyophilisée et eau potable).

 

 

(on clique sur les petites croix pour les détails)

 

3. Nous avons testé notre nouvelle voile d’avant, le « code »: plus grande et plus légère que le génois. Bien entendu, pas un pet de vent le jour du premier essai.

 

 

4. On a fait le plein de boîtes de conserve, tout bien rangées dans les cales. Le genre de boîtes qu’on trouvera moins facilement en-dehors de l’Hexagone et qui peuvent s’ouvrir en moins de deux le jour où l’on fête Noël au milieu de l’Atlantique. En mode Sud-Ouest. Forcément.

 

 

5. Nous avons fini d’aménager la nouvelle couchette à l’arrière du bateau, créée à partir d’une soute qui n’était accessible que depuis l’extérieur. De quoi accueillir convenablement un 5ème équipier en Antarctique.

 

 

6. … et bien sûr, un bon petit carénage pour la route!

 

2 Comments

  1. Bon vent Merlin et que les vents te soit favorables, je suivrait avec plaisir ton périple.
    Alors, que l’aventure commence et profité un max. en cette période de M….,
    et comme tu connais la devise , QUI OSE GAGNE.
    Bizzzz à vous.

  2. Merci Duck, au plaisir de te croiser lors d’un de nos prochains passages au Pays Basque! Ou le long de notre parcours si l’envie te prend de voyager…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.